HALIEUTIQUE

« Le poisson, ça rend intelligent. » On peut dès lors saluer la réussite professionnelle d’Einstein ou Pythagore, malgré le handicap que devait constituer leur régime végétarien, mais là n’est pas notre propos.

Le poisson rend intelligent, certes, mais surtout celui du Lac Léman : d’innombrables études ont prouvé que les nutriments qui rendent intelligent sont en nombre nettement moindre chez les poissons des autres lacs suisses – quoique le lac de Joux présente un score étonnamment honorable que les chimistes cantonaux peinent toujours à expliquer-; sans parler des poissons océaniques, chez qui la présence de nutriments qui rendent intelligent est proche de l’indigence.

Goûtez donc notre cabillaud Skrei norvégien à la plancha ou un risotto aux noix de St-Jacques bretonnes: le plaisir en bouche est certes délectable, mais allez donc voir un film de David Lynch après : vous n’y comprendrez toujours rien. D’où notre prédilection pour la féra d’Ouchy ou le brochet veveysan (la pêche aux huîtres du lac de Joux est fermée), que vous trouverez tous deux bras-dessus, bras-dessous, dans la magnifique « Pôchouse » que notre chef vous concoctera fin avril,