L’AIL DES OURS !

Allégresse : non seulement on peut désormais – les beaux jours – s’enquiller l’apéro de 17h au soleil sur notre terrasse, mais en plus l’ail des ours a pointé le bout de son vert museau. Je vous passe les propriétés nombreuses mais rébarbatives de cette amaryllidacée (dépuratif, rubéfiant, hypotenseur, antiseptique, anthelminthique) pour simplement souligner son fumet familier mais délicat et sa saveur aromatique légèrement piquante. L’ail des ours de la “B.M.” est plus savoureux qu’ailleurs, car c’est le chef lui-même qui le cueille le week-end avec ses enfants (pour de vrai!) – autant dire qu’il ne prend que le meilleur.